Le Petit Prince - La fleur / Près d'elle (Acte I #10 - 11)




Coucher de soleil

LE PETIT PRINCE:
- Un mouton, s'il mange les arbustes, il mange aussi les fleurs?

L'AVIATEUR:
- Un mouton mange tout ce qu'il rencontre.

LE PETIT PRINCE:
- Même les fleurs qui ont des épines?

L'AVIATEUR:
- Même les fleurs qui ont des épines.

LE PETIT PRINCE:
- Alors les épines, à quoi servent-elles?

Les épines, à quoi servent-elles?

L'AVIATEUR:
- Elles ne servent à rien. C'est de la pure méchanceté de ma part des fleurs.

LE PETIT PRINCE:
- Je ne te crois pas. Les fleurs sont faibles, elles sont naïves. Elles se rassurent comme elles peuvent. Elles se croient terribles avec leurs épines... Alors, tu crois, toi, que les fleurs...?

L'AVIATEUR:
- Non, je ne crois rien. Je t'ai répondu n'importe quoi. Je m'occupe, moi, de choses sérieuses.

LE PETIT PRINCE:
- De choses sérieuses? Tu parles comme les grandes personnes! Je connais une planète où il y a un monsieur qui n'a jamais rien fait d'autre que des additions. Il n'a jamais respiré une fleur, jamais regardé une étoile, et toute la journée il répète, comme toi, "je suis un homme sérieux, je suis un homme sérieux", et ça le fait gonfler d'orgueil, mais ça n'est pas un homme, c'est un champignon.

L'AVIATEUR:
- Un quoi?

LE PETIT PRINCE:
- Un champignon! Il y a des millions d'années que les fleurs fabriquent des épines, il y a des millions d'années que les moutons mangent quand même les fleurs. Et c'est pas important ça, la guerre des moutons et des fleurs? Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde. Il se dit: "Ma fleur est là quelque part". Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si brusquement toutes les étoiles s'éteignaient! Et c'est pas important ça?

L'AVIATEUR:
- La fleur que tu aimes n'est pas en danger, je lui dessinerais une muselière à ton mouton, je te donnerai une armure pour ta fleur. Attends, regarde! Regarde. Regarde...

LE PETIT PRINCE:
- Des fleurs, il y en a toujours eu sur ma planète, des fleurs très simples, armées d'un rang de pétales, qui ne tiennent pas de place et ne dérangent personne. Mais un jour est arrivée ma fleur, une graine apportée on ne sait d'où. J'avais peur au début que ce soit un nouveau genre de baobab. Mais l'arbuste a vite cessé de croître et a formé une fleur, un bouton énorme.

* * * * *

LE PETIT PRINCE:
Bien à l'abri de sa chambre verte
Elle n'en finit pas dans cette cachette
De choisir avec soin ses couleurs
De s'habiller lentement le coeur
Ses pétales ajustés un à un
Pour lui faire un corset de satin

Près d'elle
Je sens un miracle qui s'apprête
Un soleil
Qui vient pour éclairer ma planète

Je n'ai connu que des fleurs fragiles
Jusqu'à ce qu'apparaisse cette brindille
Des fleurs qui ne tenaient pas de place
Et qui passaient sans laisser de trace
Avec ses manières si émouvantes
Celle-ci a l'air tellement différente

Près d'elle
Je sens un miracle qui s'apprête
Un soleil
Qui vient pour réchauffer ma planète

Petite graine perdue dans l'univers
Qui a trouvé sa place sur ma terre
Elle se prépare avec tant d'amour
A naître en étant belle comme le jour

Près d'elle
Je sens un miracle qui s'apprête
Un soleil
Qui vient pour éclairer ma planète

Près d'elle...


Powered by Blogger.